ATTRAPE MOI


Ego est un doux rêveur qui aime se laisser bercer par son imagination,  jouer à entendre, voir et toucher ce monde et  jouir de ce qui l’entoure, cela l’aide à exister, à grandir.
Tout près de lui, il y a Alter, son comparse malicieux et facétieux, qui n’a de cesse de lui jouer des tours, fantasque et insaisissable, au gré de ses caprices et de ses envies.
Pour Ego, Alter est un mystère. Saura t’il un jour le retenir pour enfin comprendre ce qui l’anime

 NOTE D’INTENTION


Attrape Moi traite sur un mode poétique et musical de la question du développement de la conscience de soi chez l’enfant par la façon qu’il a d’interagir avec ce qui l’entoure. Ce faisant nous interrogeons la façon dont il s’incarne dans l’humanité en passant par le stade du mi-
roir, étape cruciale de la prise de conscience de l’individualité chez l’enfant, lui permettant ainsi d’aller vers les autres.

Attrape Moi met en présence deux personnages, Ego, l’artiste au plateau et Alter qui est en quelque sorte son alter ego traité sur le mo-

de vidéo en utilisant la technique du mapping. Ces deux personnages vont se découvrir, se surprendre, se questionner, jouer et interagir tout au long du spectacle pour mieux se comprendre, se connaitre, et pour découvrir au bout du compte qu’ils ne forment qu’un seul et même individu.


Influences

En s’inspirant des activités ludiques des enfants qui jouent, imitent, reproduisent et interagissent avec leur environnement, Frédéric Obry, pour cette nouvelle création a pour ambition de traduire dans un poème visuel et musical le processus de la représentation de lui même chez l’enfant mais aussi de nous interpeller sur la puissance de l’image et des interprétations et déformations à laquelle elle peut être assujetti.

Le Je et le Jeu, l’émoi de la découverte du moi, le narcissisme dans son sens le plus noble et l’altérité comme source d’enrichissement et d’ouverture est au coeur du sujet abordé dans Attrape moi.

Hypothèses de recherche

La Musique : Ego s’exprimant beaucoup à l’aide du langage musical communiquera de façon régulière avec Alter à l’aide d’instruments variés et de la voix chantée. La musique comme vecteur d’émotions et de sens sera particulièrement présente dans ce spectacle.

Le Corps : Miguel Ortéga, danseur spécialisé dans le style Popping donnera a Alter une identité de mouvement bien particulière, qui gagnera progressivement Ego dans sa façon de bouger sur le plateau.

L’Image : la Vidéo utilisant la technique du mapping permettra à Alter d’apparaitre et de disparaitre et d’interagir avec Ego comme un individu propre. Les changements d’échelles permettront des projections sur Ego même et sur des supports adaptés à la projection (écrans kakémonos).

Le Texte : La poésie sera au coeur du sujet. les textes écrits par l’artiste Frédéric Obry alterneront entre fables poétiques, textes chantés, petits poèmes récités

La Scénographie. les éléments propres au mythe de Narcisse, l’eau, les rochers, grotte, animaux seront représentés de façon non figurative, mais plutôt comme une évocation poétique de leur essence. Des instruments fabriqués pour l’occasion seront intégrés dans la scénographie pour leur qualité musicale et plastique: plante Anthénor, cloches tubulaires/fruits, feuillage sonore en porcelaine, miroir Taïko, Litophone /serpentine, grenouilles/percussion, tambour de bois etc.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES


Théâtre Musical

Durée du spectacle : 35 minutes environ

Public : Tout public dès 4 ans

Jauge : 120 spectateurs

Date de création : 23 novembre 2019

Technique : Plateau 6 x 5 mètres, idéalement avec tapis de danse
2 artistes en tournée au départ de Paris + 1 technicien au départ de Valence
Fiche technique sur demande

GENERIQUE


Conception et interprétation
Direction Artistique

Frédéric Obry

Mise en scène

Florence Goguel & Hervé Germain

Scénographie

Jean Luc Priano

Chorégraphie et mise en mouvement

Miguel Ortega

Création vidéo

Stéphane Privat

Création lumière et régisseur de tournée

Gilles Robert

Costumes

Marlène Rocher

Son

Tania Volke

Dessins

Jean-Luc Priano, Elouan Imbeaud

PARTENAIRES


La Lanterne – Rambouillet – 78
Le Théâtre du Beauvaisis – Scène Nationale de l’Oise – 60
La Maison de la Culture d’Amiens – Scène Nationale – 80
La Maison du Théâtre d’Amiens – 80
La Maison de la Culture de Nevers – 58
Le Théâtre des Roches – Montreuil – 93
DRAC, Région des Hauts de France, Département de la Somme, Amiens Métropole, Communauté de Communes du Vimeu